Intégrer les profils Icc dans le ficher

Le profil Icc que vous avez utilisé dans le traitement (par exemple, Adobe 98) doit toujours être intégré dans le document numérique que vous livrez pour effectuer l’impression.
De cette façon, nous pourrons respecter les couleurs de l’image en obtenant une impression aux couleurs fidèles et vives.
Vérifiez les paramètres de votre logiciel Adobe et assurez-vous que l’option “inclure le profil icc” est active lors de l’enregistrement.

Choisissez un espace de couleur approprié

Pour tirer le meilleur parti de votre impression Giclée, nous vous recommandons de concevoir et de travailler en mode RGB.
Bien que l’industrie du papier imprimé propose et, très souvent, impose le modèle de couleur CMJN, ce dernier ne convient pas à l’impression Giclée / Fine art utilisant des encres 9-11. Seul le modèle de couleur RGB est capable d’encoder toute la gamme de couleurs que cette technologie peut développer.
Vous pouvez choisir entre des espaces de couleur standard :

Srgb
Adobe 98
ProPhoto

Nous proposons d’utiliser l’espace Adobe98 comme modèle de couleur RGB standard. Pour la photographie, on peut aussi utiliser l’espace ProPhoto qui est encore plus étendu mais qui risque de reproduire des images hypersaturées, si elles ne sont pas bien contrôlées.
L’espace couleur Srgb n’est généralement pas adapté car il ne reproduit pas certaines couleurs, comme le bleu cyan.

Éviter le rééchantillonnage

Avec le rééchantillonnage, un logiciel donné ajoute ou supprime des pixels à une image numérique, ce qui modifie sa résolution. (mais pas sa structure et sa définition).
Nous pensons que cette technique doit être utilisée avec une grande prudence car, dans de nombreux cas, elle augmente excessivement le poids du ficher numérique et ne résout pas les problèmes de mauvaise définition, notamment sur les images inférieures à 100 ppi.

Vérifiez la résolution de vos fichiers

Afin d’obtenir un bon résultat d’impression, il est important que vos fichiers aient une résolution adéquate.
Le nombre optimal de pixels par pouce dépend de nombreux facteurs, dont la distance de visualisation et la taille de l’impression finale.
Si pour les petits formats, tels que 10 x 15, 13 x 18 ou 20 x 30, qui doivent être affichés à une distance maximale de 30 cm, il est recommandé de travailler entre 240 et 300 PPI, pour les formats moyens à grands, vous pouvez descendre jusqu’à un maximum de 150 PPI.
Nous recommandons, dans les cas les plus problématiques, de réaliser un échantillon d’impression afin d’évaluer les performances sur le support dans la taille souhaitée.